Site officiel de Arena - livraison le jour suivant Livraison au prochain jour ouvrable

1970s

La décennie d'origine.

Quand Horst Dassler (fils du fondateur et PDG d’Adidas France) crée la marque arena en 1973, c’est un visionnaire. Inspiré par les performances (7 médailles d’or) du nageur américain Mark Spitz qui entre ainsi dans l’histoire aux Jeux Olympiques de Münich en 1972, Dassler entrevoit davantage que la création d’une nouvelle marque de maillots de bain. Horst Dassler n’a pas attendu pour mettre en pratique ses plans, c'est la naissance de la marque arena.

En 1974, arena a signé les premiers contrats avec des athlètes d'élite. Horst Dassler a réalisé que le sponsoring sportif était la clé du succès de sa marque. Pour les Jeux Olympiques à venir, arena a donc signé des contrats supplémentaires.

C’est ainsi que deux ans plus tard, aux Jeux Olympiques de Montréal, une équipe de sportifs d'élite unique en son genre s'est présentée. Le «Team arena» est né. 

 Parmi les membres de l'équipe initiale arena figurait les noms de grands champions tels que :

Mark Spitz (USA), Novella Calligaris (IT), Steve Furniss (USA), David Wilke (GB), Shirley Babashoff (USA), Gary Hall (USA), Klaus Dibiasi (IT), Ulrika Knape (SE) et Maxine „Miki“ King (USA) appelés à courir avec les premiers bonnets de bain ainsi que la toute première collection de lunettes de natation. Ils raflèrent 44 médailles Olympiques à Montréal. En 1978 aux Mondiaux de Berlin la marque aux trois diamants remporte 62 médailles et bat 9 records du monde.

1980s

L'histoire du succès continue.

En 1980 arena introduit le premier maillot de bain féminin composé de fines bretelles et d’un dos ouvert, coupe destinée à augmenter l’amplitude des mouvements du haut du corps tout en optimisant l’écoulement de l’eau sur le corps. À ce jour, de nombreux nageurs utilisent et aiment encore le Flyback®, qui est toujours dans l’assortiment, proposé sous une forme légèrement modifiée.

Aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988, Matt Biondi, membre du Team arena, devient le second nageur (après Mark Spitz) à gagner 7 médailles, avec 5 d’or, 1 d’argent et 1 de bronze, dont 4 associées à un record du monde. Avec le titre de 2e meilleur nageur américain il a laissé les traces de son succès dans le « Olympic Hall of Fame » ainsi que le « International Swimming Hall of Fame » aux Etas-Unis.

1990s

L'avant-goût des vraies grandes innovations.

Dans les années 90, arena a apporté une autre révolution technologique sur le marché avec Aquaracer®. Grâce à sa surface lisse et à son excellent ajustement, Aquaracer® avait de meilleures propriétés de glisse et permettait une plus grande liberté de mouvement.

Les investissements en recherche et développement débouchent en 1997 sur la création du X-Flat®, matière plus fine, plus lisse et 20% plus légère que celle de la concurrence. Ce n’est pas seulement le monde qui évolue, la nage elle aussi connaît une mutation profonde avec l’avènement de la combinaison intégrale. Pendant que l'équipe de conception chez arena travaillait méticuleusement sur de nouveaux produits, le X-Flat® n’était qu’un petit aperçu de ce qu’arena allait présenter dans les années 2000. Au même moment arena engageait d'autres jeunes talents qui allaient plus tard faire partie de l'élite mondiale.

2000s

L'innovation devient l'épitomé d'arena.

Collaboration et communication caractérisent cette période tandis que le réseau d’experts scientifiques arena s’étoffe pour concevoir une série de produits de pointe. Dans les années 2000, arena a marqué un coup avec le développement de Powerskin® (2000) et Powerskin® X-Treme (2004). Cette technologie est devenue la référence pour la nouvelle génération de maillots de compétition et reste aujourd'hui encore le premier choix de nombreux nageurs. L’innovation la plus radicale d’arena reste la X-Glide, tellement révolutionnaire qu’elle a été citée parmi les 50 meilleures inventions de l’année 2009 par Time Magazine.

Aux Championnats du monde à Rome en 2009 Paul Biedermann qui porte la X-Glide bat Michael Phelps qui connaît sa première défaite sur le 200m NL en 4 ans. Peu après cela la FINA interdit les combinaisons intégrales en polyuréthane. Grâce au travail réalisé 10 ans auparavant, l’équipe R&D d’arena répond très rapidement à cette nouvelle norme imposée par la FINA et lance en 2010 la nouvelle gamme X-Glide sans polyuréthane.

Aujourd'hui

L'idée originale demeure.

arena s'est fixé pour objectif d'offrir à ses athlètes le meilleur soutien possible dans la réalisation de leurs rêves. Peu importe qu'ils veuillent monter sur le podium ou battre leur meilleur temps personnel.

Nous partageons tous cette passion chez arena. Dès le premier jour, lorsque Horst Dassler a lancé arena, la marque a mis l'accent sur l'excellence. Ce faisant, arena a toujours eu une chose à l'esprit : promouvoir et renforcer la natation. Grâce à la coopération avec les athlètes, arena a toujours été en mesure de proposer des produits qui répondent et souvent dépassent les attentes élevées des nageurs. Ce qui est un immense succès pour tous !

En 40 ans d'histoire de l'entreprise, il a été possible de créer une symbiose entre les athlètes et les produits.